Et si j'étais une mauvaise mère ...

Et si j'étais une mauvaise mère ?

Et si j'étais responsable du comportement de mes enfants ?

 

Comme je le disais ici, Petit Monsieur à beaucoup de mal avec les nouvelles têtes.

Heureusement depuis le mois de mai, son comportement c'est nettement amélioré:

Les pleurs à la crèche sont toujours présent un matin sur deux.

Mamie et Tonton font toujours aussi peur ( et je ne saurais pas dire pourquoi).

Mais il commence à réussir à s'endormir à l’extérieur même s'il faut que je reste un grand moment près de lui, même s'il pleurniche 2 ou 3 minutes. Il joue sans problème avec les autres enfants, et maintenant il lui faut à peine 10 minutes pour s’approprier les nouveaux lieux et partir jouer sans complexe.

Malgré tout il lui arrive d'avoir des crises difficilement contrôlables lorsqu'il se réveille et qu'il n'est pas dans son lit. Si Papa ou Maman sort de la maison sans lui ...

 

Je commençais doucement ) me dire qu'il lui fallait juste un peu plus de temps que d'autres, que son caractère était comme cela et qu'on devrait composer avec.

 

Après tout, les chiens ne font pas des chats, et comme Papa et Maman sont timides et réservés il semble logique que Petit Monsieur suive un peu le même schéma.

 

Surtout qu'avec Little Demoiselle rien n'était pareil. Elle allait très facilement dans les bras, se séparait de nous sans problème, ne pleurait pas à la crèche et tendait systématiquement les bras avec le sourire.

Et puis, ma mimétisme ou par réelle crainte, Little Demoiselle à commencer à pleurer à la crèche et les journées sont devenue plus difficile. Elle a commencer à hurler rien qu'en voyant Mamie par peur que je la laisse, même Tonton fait peur maintenant.

Alors crainte réelle ou juste imitation du grand frère ?

 

J'ai mis sa sur le compte de l'angoisse de la séparation qu'elle aurait pu nous faire avec un peu tard.

Jusqu'à ce fameux soir ou elle à refuser les bras de son père car il à eu le malheur d'être absent la journée complète...

 

Et ce soir, il y a eu LA DISCUTION qui m'a fait douter de moi.

 

LA discution qui m'a renvoyé ce que je refusais de voir en pleine tête :

Ce n'est finalement pas qu'une question de caractère, je suis responsable de leur comportement. Je suis responsable de leur angoisse.

Et si Petit Monsieur compensait par la nourriture ? ( je reparlerais bientôt de ses grignotages sans limites..)

 

Et si j'étais cette mauvaise mère, incapable de rassurer ses enfants ?

Et si j'étais cette mauvaise mère incappable de voir et de decrypter les signaux que m'envoie mes propres enfants ?

 

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog